C’est quoi?

Le coaching informatique professionnel est « l’art d’accompagner des individus ou des équipes pour l’atteinte de leurs objectifs. » Le coaching SIG s’adresse à tous les individus ou groupes qui travaillent ou souhaitent travailler dans le domaine des systèmes d’information géographique.

Le coaching ce n’est pas de la formation, ni du monitoring, ni du conseil. Le coaching est une véritable approche globale et personnalisée, où le coach devient “le partenaire de succès” de son client. Il l’accompagne vers l’objectif qu’il souhaite atteindre.

coaching1

Les équipes SIG se sont constituées au fil du temps avec des outils plus ou moins imposés, avec des objectifs de travail ne laissant pas toujours le temps de la réflexion stratégique. Les impératifs et les échéances s’accumulent et la sensation de ne plus appréhender les alternatives offertes devient  croissante :

  • sur l’axe des compétences
  • sur l’axe des performances
  • sur l’axe de l’excellence

Le coaching informatique des systèmes d’information géographique est un processus mis en place entre un expert de NASCA  et son client dans le but d’atteindre efficacement l’objectif du client. Ce processus est formalisé à travers un “contrat de coaching”, et comprend une série d’entretiens entre le coach et son client.

L’efficacité du coaching repose non pas sur un transfert de savoir du coach à son coaché mais sur un processus de co-construction, une façon de réfléchir ensemble au problème de l’un prenant appui sur l’expertise de l’autre.

Le coaching n’est ni du conseil ni de la formation

Lorsque nous intervenons en tant que conseil, nous nous imprégnons d’une problématique pour en saisir tous les enjeux et utilisons notre expertise pour conseiller le client. Nous apportons ainsi une solution argumentée.

Lorsque nous intervenons en tant que formateurs, nous ignorons la problématique du client et nous transférons notre savoir-faire à celui-ci de sorte qu’il ait toutes les compétences pour parvenir lui-même à une solution.

Le coach a une posture intermédiaire … Le client seul a une vision globale et générale de sa problématique, il détient la compétence pour parvenir à la solution. Le coach se prononce sur la validité du processus qui conduit à la décision. C’est un point d’appui qui apporte aussi les éléments techniques qui peuvent faire défaut.