Outils?

Les supports pédagogiques

Quels supports utiliser pour que les objectifs soient atteints ? On distingue plusieurs types de supports :
– audiovisuels
– documents écrits
– supports matériels

Mais tout particulièrement, la mise à disposition :

  • de la plupart des logiciels et modules SIG disponibles aujourd’hui: ArcGis (ArcView, ArcEditor, ArcInfo, ArcServer,et l’ensembles des extensions ArcGis), MapInfo Professional, Geomedia Professional et toute la gamme Geomedia, AutocadMap, MicroStation,  QGIs, Grass, SAGA, ILWIS, uDig, gvSIG, JUMP GIS, MapWindows GIS,
  • des serveurs web tels que MapServer,MapGuide, GeoServer, Mapnik, ArcServer, Geomedia Webmap,…
  • des outils SIG comme FME, Geographic Translator, Geotools, GDAL…
 Les techniques d’animation

Il s’agit de la manière de concevoir une séance d’animation en utilisant des supports coach7pédagogiques ou non. Les techniques exploitent le support et créent une dynamique de réflexion : grâce à la technique on devient acteur de l’animation, on ne la subit pas.

->le brainstorming : Cette technique facilite l’émergence d’un grand nombre d’idées sur un problème ou un thème. L’intérêt du brainstorming figure aussi dans le fait d’écouter les autres. Les idées émises par un individu provoquent une réaction en chaîne chez d’autres individus . Possibilité de l’utiliser en phases de représentations mentales : phase de représentation, phase de créativité, phase d’évaluation.

->le mur blanc : Le mur blanc a pour but de permettre une expression graphique (écriture, dessin, graphisme, …) simultanée de tout un groupe. Il favorise donc l’expression individuelle et les réactions à ce que chacun met sur le mur blanc.

->le philips 6×6  : Cette technique tire son nom de son auteur et de son mode de répartition du temps et des participants (6 mn, 6 personnes). Elle a pour but de faciliter l’expression personnelle et collective en petit groupe et en grand groupe.

->le symposium : C’est une technique de mini-exposé de 10 mn par groupe. (entre les mini-exposés, séance de questions-réponses). Cela s’enchaîne très bien après une séance d’information générale sur la thématique choisie .

->le débat : L’intérêt d’enchaîner sur un débat est que le groupe, par le symposium, a déjà acquis des connaissances. Le débat peut être ciblé sur les choix à faire ( pour ou contre etc.)

->le Panel : Cette technique a pour but de réunir 5 à 7 personnes représentatives du grand groupe qui vont confronter leurs idées, leurs connaissances, leurs opinions autour d’un thème donné, sous forme de table ronde en partant de l’acquis des sous- groupes. Cette technique facilite l’expression du groupe, permet une grande interactivité entre l’animateur intervenant et la totalité du groupe.