Aide à la décision avec ArcGis

Outil d’analyse spatiale souple (logique floue)

Les processus de décision s’appuient sur des informations de source et de type très variés. Ces informations sont utilisées par le ou les décideurs pour effectuer des choix, c’est à dire retenir un certain nombre d’entités et en exclure d’autres.

Les outils SIG basés sur la logique classique travaillent sur le principe de “tout ou rien”. Le résultat du croisement est la plus petite valeur des deux critères, qui rappelons-le sont codés seulement en 0 et 1.

L’utilisation d’ensembles flous sur des données existantes de SIG a permis la construction d’une interface d’agrégation de critères flexibles. C’est à dire que le logiciel fournit un éventail de réponses qui offrent toutes les variations intermédiaires entre “complètement satisfaisantes” et “complètement insatisfaisantes”. L’utilisateur bénéficie ainsi d’une réponse plus proche de son raisonnement usuel -nuancé- et n’est plus obligé de se restreindre aux seules réponses satisfaisant totalement son critère de sélection.

La mise en place des mécanismes de la logique floue et de la théorie des possibilités dans les outils de requête et d’agrégation de données permet d’introduire les notions d’imprécision et d’incertitude qui interviennent tant au niveau des connaissances que dans les processus de décision. Le système d’information s’adapte ainsi à des informations mal connues ou mal définies : une information peut devenir plus certaine ou plus incertaine au cours du temps tout en conservant la même valeur de mesure.